C’est le printemps !

C’EST LE PRINTEMPS !

Et bien oui, le printemps est arrivé à ST LAURENT, la preuve en est : les jonquilles sont fleuries ! En ce premier jour de printemps, ce joli parterre situé à la salle communale méritait bien un petit cliché. A admirer sans modération tant qu’il est encore temps, car ne dit-on pas que la beauté est éphémère ?JONQUILLES 2

Les vœux du Maire

BILAN, PROJETS, VŒUX ET GALETTE

Dimanche 29 janvier à quinze heures, le Maire Emile LOUCHE et ses conseillers municipaux avaient donné rendez-vous aux habitants pour la traditionnelle cérémonie des vœux. Après avoir accueillis les administrés, les élus les invitaient à venir visiter le bâtiment polyvalent dédié au maintien et au développement des services publics (Mairie-Poste-Bibliothèque) accessibles aux personnes à mobilités réduites. L’achèvement de cette opération qui représentait le principal investissement de l’année est prévu au printemps 2017 et la municipalité compte bien intégrer ses nouveaux locaux au cours du premier semestre.

De retour à la Mairie actuelle, le premier magistrat faisait ensuite un tour d’horizon de la commune avec ses joies et ses peines.

Il rappelait que le recensement de la population avait lieu du 19 janvier au 18 février et que Marie DENOYELLE a été nommée en tant qu’agent recenseur. Il insistait sur cette démarche obligatoire mais essentielle car de ces chiffres découle la participation de l’Etat au budget des communes.

Il faisait ensuite un état des lieux des bâtiments communaux, citait  la rénovation de gites,  la réhabilitation d’un logement situé au hameau des Salelles et présentait un projet de création d’un appartement situé dans le bâtiment polyvalent. Il précisait que ces travaux peuvent être réalisés grâce au soutien financier des services du Département et de l’Etat.

Il évoquait aussi le remplacement envisagé en fin de saison de deux chalets au camping municipal qui sont devenus obsolètes.

En matière de voirie, la requalification de la chaussée sur le haut du chef-lieu devient urgente et ces travaux situés en agglomération seront réalisés en partenariat avec la Direction des Routes du Département.

Le remplacement de 31 ballons fluorescents est programmé en 2017 avec l’aide du SDE07, cette opération  s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’efficacité énergétique, désormais inhérente à l’éclairage public.

Emile LOUCHE informait ensuite la population que depuis le 1er janvier 2017 les trois communautés de communes de la Montagne Ardéchoise et les communes d’Astet, Borée, Lachamp Raphaël , la Rochette et Saint Martial ont fusionné au sein de la communauté de communes « Montagne d’Ardèche ». Il précisait qu’il avait été élu à un poste de vice-président au sein de cette nouvelle communauté de communes. D’autres points ont été abordés : le PLU, le déploiement de la fibre, la mauvaise réception de la TNT …

Avant de conclure, Emile LOUCHE remerciait pour leur collaboration les élus et le personnel communal puis offrait ses vœux chaleureux et sincères à l’assistance.

Il conviait ensuite l’assemblée à venir partager la galette des rois accompagnée d’une bolée de cidre et d’un café. Cette rencontre simple et conviviale s’est terminée vers 17h30, tout le monde s’en est allé, ravi de son après midi.

VOEUX 2017 12 VOEUX 20172

Une belle restauration

En ce début d’année envie de dire merci…

Dans ce petit coin de montagne ardéchoise où « les vieux ont construit des murettes», beaucoup de ces murs sont aujourd’hui voués à disparaître.20161212_14594320161222_100700

L’un de ceux ci à St Laurent les Bains présentait «un ventre» de bien mauvais augure; d’aucuns auraient méprisé son avertissement et laissé faire (d’autant qu’aucune nationale ou voie de TGV n’étaient menacées!!); 20161222_100846seuls les randonneurs passant sur le GR qu’il soutient et quelques jardiniers l’empruntent encore…et pourtant les employés municipaux ont été diligentés.

Et, deuxième miracle:sans ciment ni mortier ces 2 natifs du pays ont remonté cet ouvrage avec les gestes et le savoir-faire hérités des anciens.

Alors merci à eux pour leur talent et merci à la municipalité pour l’attention apportée à ce qui fait partie de notre patrimoine et contribue largement à la beauté de St Laurent.

Recensement de la population – 2017

Message du Maire pour le Recensement à Saint Laurent les Bains

Le recensement de la population a lieu tous les cinq ans par roulement et permet de connaitre la population résidant en France. Cette année, la population de ST LAURENT LES BAINS va être recensée du 19 janvier au 18 février.

Le recensement détermine la population officielle de chaque commune. De ces chiffres découle la participation de l’Etat au budget des communes. C’est Marie DENOYELLE qui se présentera chez vous. Elle vous demandera de répondre à l’enquête sous quelques jours et vous proposera de le faire par internet. Elle vous remettra à cet effet des codes personnels pour vous faire recenser en ligne. Vous pourrez toutefois utiliser des questionnaires papier que votre agent recenseur viendra récupérer et pourra éventuellement vous aider à les remplir. Votre participation est essentielle. Elle est rendue obligatoire par la loi, mais c’est avant tout un devoir civique, utile à tous. Je vous demande de réserver un bon accueil à Marie DENOYELLE qui est la seule personne habilitée à effectuer le recensement sur la commune. Merci par avance de votre participation.

Emile LOUCHE, Maire de Saint Laurent les Bains

mnj9q0bjlmufmfr

 

Carnet de voyage

SAINT LAURENT LES BAINS SOUS LE CRAYON D’UN CARNETTISTE DE VOYAGE

Le projet « Des carnettistes en voyage sur la Route des Villes d’Eaux du Massif Central » vise à faire (re)découvrir les villes thermales à travers leurs spécificités identitaires. Nicolas Roux a passé quelques jours à Saint Laurent les Bains en juillet 2016 pour « croquer » les lieux remarquables du village…. Merci à lui !

Nous pouvons découvrir ses œuvres un peu partout sur notre site.

carnettiste

La ligne de partage des Eaux

PROJET ARTISTIQUE

La ligne invisible de partage des eaux sépare le bassin méditerranéen du bassin atlantique. Cette ligne qui traverse les Monts d’Ardèche a naturellement inspiré Le Partage des eaux, un projet de parcours artistique à « ciel ouvert ».

Des premières œuvres de l’humanité abritées par la Grotte Chauvet à la création contemporaine invitée par le Partage des eaux, le dialogue est ouvert sur le territoire ardéchois, source d’inspiration et de création.

Une ligne rendue visible…

Sur la ligne de partage des eaux dont le tracé sera révélé DSC_0036par le paysagiste Gilles Clément, six sites géologiques et patrimoniaux remarquables ont été choisis. La Chartreuse de Bonnefoy, le Mont Gerbier de Jonc, la Vestide du Pal, l’Abbaye de Mazan, la Tour de Borne et Notre-Dame des Neiges accueilleront des œuvres d’art contemporain créées à leur mesure par des artistes de renommée internationale : Le GR7 et la Grande traversée VTT qui suivent ou croisent le parcours seront équipés de mobilier créé en collaboration avec le designer Eric Benqué à partir des ressources naturelles et des savoir-faire locaux. Des Échappées seront également proposées en lien avec les lieux culturels et touristiques partenaires. Tout au long du projet, les habitants seront associés aux artistes.

 DSC_0034

Ci dessus de gauche à droite : La Père Abbé (Notre Dame des Neiges)  – Huang Yong Ping et son épouse (Artistes) – David Moinard (Directeur artistique du projet) – Emile Louche (Maire de Saint Laurent les Bains) – Lorraine Chenot (Présidente du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche) … en prospection le 5 juillet 2016 pour définir un lieu d’inspiration et d’accueil pour l’œuvre artistique qui sera inaugurée en 2017.

« Un fil rouge, une ligne,pnrma
La matrice du Parc, verticale
Elle suit sa géographie,
Elle parle du temps géologique,
Elle relie les vallées,
Elle domine les vallées.
Le long de cette ligne invisible
Des œuvres la rendent visible. »

David Moinard, directeur artistique

Huang Yong Ping

Artiste d’origine chinoise installé depuis 25 ans en DSC_0119France, Huang Yong Ping est aujourd’hui un des artistes les plus reconnus internationalement. Oriental vivant en occident, il affirme dans son statut d’habitant du monde une recherche permanente de l’altérité. La question environnementale est très présente dans son art où il a régulièrement mis à jour le paradoxe de l’homme sciant la branche sur laquelle il est assis, tiraillé entre ses capacités créatrices et ses pulsions destructrices. D’une grande force visuelle, ses œuvres ne sont ainsi pas dénuées de violence. Usant de l’animalité de manière récurrente pour sa caractéristique universelle, jonglant sans cesse entre mythes orientaux et occidentaux, il révèle la crise totale qui ébranle le monde tout en continuant une inlassable quête de la beauté. Huang Yong Ping est l’artiste choisi pour investir le Grand Palais en 2016 à l’occasion de Monumenta.

La boite à lire

LA BOITE A LIRE

Avez vous vu dans la rue principale de Saint Laurent les Bains cette petite boite pleine d’idées … ?

Depuis quelque temps, elle nous propose de « lire ». Le principe est simple : vous empruntez un livre et le remettez en place dès qu’il est terminé…. ou vous en déposez un autre selon vos possibilités !

N’hésitez pas à venir découvrir cette petite boite magique !!

boite à lire